Votre bouclier cutané

La protection UV

En savoir plus sur les meilleures crèmes solaires

Comment choisir une crème solaire?

Les filtres solaires a priviliégier

Premièrement, la base pour choisir une crème solaire c’est bien évidemment de choisir un produit solaire à spectre large c’est-à-dire protégeant des UVA et des UVB. Deuxièmement, il faut que son indice de protection face aux UVB, c’est à dire son SPF soit de minimum 30 et je recommande même 50 ! Il faut ensuite analyser les filtres solaires contenus dans le produit. Par chance, ils sont souvent indiqués en début de formule par leur nom usuel ce qui permet d’aller jeter un coup d’œil rapide à l’annexe pour savoir si cette crème vaut le coup ou pas. S’ils ne sont pas indiqués directement, il faut aller les chercher par leur nom INCI dans la liste des ingrédients. Pour vous aider, j’ai indiqué les « meilleurs filtres » selon moi par une couleur verte dans l’annexe.

Les ingrédients a éviter/rechercher

Une fois que les filtres solaires sont validés, il faut regarder le reste de la formule afin de vérifier qu’elle correspond au mieux à vos critères. Par exemple, si vous ne souhaitez pas un rendu huileux, veilliez à ce qu’il n’y est pas d’huile dans la formule. Pour cela, il faut éviter les ingrédients de type : « nom de plantes ou de fruits suivis du mot oil » dans la liste des ingrédients. Comme par exemple : OLEA EUROPAEA FRUIT OIL qui désigne l’huile d’olive. Puis pour avoir la meilleure des crèmes solaires, je vous suggère d’en choisir une qui contient des antioxydants. Les antioxydants sont des composés capables de réagir avec les radicaux libres formés par l’exposition au soleil ou par la dégradation des filtres solaires. Les antioxydants permettent donc de diminuer les effets néfastes des radicaux libres sur la peau. Il a de plus été montré que la présence d’antioxydant dans un produit solaire augmente la protection de celui-ci face à l’environnement extérieur. Comme antioxydant classique, on a la vitamine C (INCI : ascorbic acid) ainsi que ses dérivés (INCI : ascorbyl tetraisopalmitate, ascorbyl glucoside, sodium ascorbyl phosphate etc) et la vitamine E (INCI : tocopheryl acétate ou tocopherol). Ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas reconnaitre tous les antioxydants, généralement si le produit en contient, la marque en fera mention dans sa description du produit. Pour finir, il est également intéressant de vérifier que la crème ne contient pas d’agent potentiellement irritant ou allergisant comme du parfum ou des huiles essentielles. Ce critère n’est pas obligatoire mais il est important surtout si vous présentez une peau sensible. Dans la liste des ingrédients, le parfum est noté par la mention Fragrance et les huiles essentielles sont indiquées par la mention « *** peel oil » comme par exemple l’huile essentielle de citron qui a pour nom INCI : CITRUS LIMON PEEL OIL. Attention, je ne suis pas du tout contre leur utilisation générale en cosmétique mais ce sont quand même des ingrédients que je préfère ne pas avoir dans ma crème solaire.

Les critères pour choisir sa crème solaire

– Protection face aux UVA et UVB
– SPF 30 minimum, privilégiez le 50 surtout pour l’été
– Analysez les filtres solaires selon le tableau en annexe
– Choisissez une formulation aqueuse sans huile pour plus de légèreté sur la peau
– Privilégiez les crèmes avec des antioxydants, cela limite encore plus le vieillissement – Vérifiez la présence d’autres substances potentiellement irritantes : parfum ou huile
essentielle si vous avez une peau sensible.

D’autre question sur les crèmes solaires: La FAQ est ici

Le Shop!

Nos crème solaires

Comment appliquer une crème solaire?

Votre crème solaire est à appliquer en dernière étape lors de votre routine de soin le matin et avant votre make-up. Si vous avez la peau grasse ou normale, vous pouvez très bien sauter la crème hydratante et appliquer directement votre crème solaire ce qui vous donne l’ordre d’utilisation suivante :
– Nettoyage doux : gel non agressif, eau micellaire, eau florale ou eau simple – Lotion tonique (non obligatoire)
- Contour des yeux
- Sérum (principalement hydratant ou antioxydant)
– Crème hydratante (si nécessaire seulement)
- Crème solaire (la crème solaire peut être suffisante pour hydrater) – Make-up
Suivant votre emploi du temps, la crème utilisée ainsi que l’indice UV de la journée, il sera éventuellement nécessaire de réappliquer une protection solaire au cours de la journée. Lorsque vous êtes maquillée, vous pouvez alors utiliser une brume solaire (attention bien fermer les yeux et la bouche) ou une poudre ayant un indice de protection. Passons enfin à la partie qui vous intéresse peut-être le plus : mes recommandations de produits !

Mes meilleures crèmes solaires visage

Toutes les crèmes solaires mentionnées ici sont des crèmes à large spectre, SPF30 minimum, adaptés aux peaux sensibles et presque toutes aux peaux grasses. Les prix indiqués sont purement à titre indicatif, ils peuvent varier selon les revendeurs. Je vous présente de tout c’est-à-dire de tous les prix, de toutes les marques (parapharmacie, luxe, spécialisée dans le solaire etc), des filtres chimiques, des filtres physiques comme ça je n’ai aucun doute vous allez forcément trouver votre bonheur. Pour information, j’ai une peau normale à tendance grasse.

 

Si j’applique un SPF 50, ai-je réellement une protection de 50?

Comme nous l’avons vu dans la partie concernant l’indice de protection SPF, celui-ci est mesuré en appliquant 2mg de crème solaire par cm2. Or en réalité, la véritable quantité de crème solaire que l’on applique est comprise entre 0,39 et 1 mg/cm2, on est donc bien loin du facteur de protection indiqué sur le packaging.
Pour que vous ayez une idée de ce que représente 2mg/cm2 sachez que la surface corporelle d’une femme est en moyenne de 1,6 m2 soit 16 000cm2 ainsi il faudrait 32 000 mg soit 32g pour arriver à cette dose. Bien évidemment ceci est une grosse moyenne car on ne s’applique pas de la crème solaire sur l’ensemble de notre corps mais vous voyez le principe… Concernant le visage, on estime que 2mg/cm2 serait équivalent à 1⁄4 de cuillère à café. Encore une fois ceci est une estimation car vous avez probablement remarqué que nous n’avons pas tous la même tête mais cela vous donne une bonne idée de la quantité à appliquer sur votre visage. Par ailleurs on estime qu’1⁄4 de cuillère à café représente environ 1,23ml ce qui nous donnerait environ 1,23g de crème solaire à appliquer sur votre visage.
Du coup, comment savoir l’indice de protection que l’on a réellement ? Figurez-vous que plusieurs études se sont penchées sur la question et il semblerait que la relation entre la dose de crème solaire appliquée et le SPF réel suive une loi exponentielle. Ainsi en appliquant la moitié de la dose requise, votre indice de protection est réduit entre la moitié et le tiers. Vous voyez donc pourquoi je vous recommande essentiellement des crèmes solaires SPF50 et 50+ car cela permet de compenser le fait qu’on ne met jamais réellement la bonne dose. C’est d’ailleurs ce que recommande une étude sur le sujet : toujours aller vers le SPF le plus haut.
Du coup, vous commencez à voir le problème avec les produits dont la première fonction n’est pas d’être un produit solaire mais qui comporte tout de même un SPF. Je pense notamment, au fond de teint avec SPF, aux crèmes hydratantes avec SPF ou encore aux CC crèmes avec SPF. Lorsqu’on applique ce genre de produit, on est bien loin du SPF indiqué sur le packaging car on ne s’applique pas du tout la dose à laquelle a été effectuée la mesure de SPF. Cependant, je vous avoue que personnellement en hiver, j’utilise des crèmes hydratantes ou des CC crème avec un SPF50 pour me protéger du soleil. Mais quand les indices UV sont plus élevés, je préfère utiliser un produit solaire séparé. De plus, pour qu’un produit solaire vous protège, celui-ci doit rester en place et former un film protecteur sur votre peau. Les produits solaires sont alors créés à cet effet contrairement aux autres produits de soins qui ont plus de chance de « bouger » et donc de ne plus vous protéger uniformément.
Pour finir, sachez que d’autres facteurs externes comme la transpiration ou le contact avec du sable ou des habits peuvent réduire la quantité de crème solaire que vous avez appliqué et donc réduire l’indice de protection. D’ailleurs une étude a étudié l’effet du sable sur la protection solaire et il s’avère que 15 à 59% de l’effet protecteur solaire serait perdu après avoir été en contact avec du sable. Dans cette même étude, les chercheurs ont déterminé que les produits solaires étiquetés résistant à l’eau perdaient entre 20 à 40% de leur efficacité après une baignade. C’est d’ailleurs pour cela que la FDA a interdit les mentions : résistant à l’eau ou encore résistant à la transpiration car un tel produit n’existe pas.